Jul
14
2014

Relevé laser d’une installation industrielle de 9 000 m2

La gestion de projets complexes est le pain quotidien de la société anglaise Prime Design Projects. La conception de l’usine d’un client a néanmoins présenté des défis particuliers pour les ingénieurs : le projet a débuté par une documentation complète des vastes surfaces existantes de l’entreprise et de la production – et ce en cours de fonctionnement.

Le donneur d’ordre CSi,  un fournisseur complet d’installations de transport complètement automatiques dans le domaine des systèmes de rayonnage et de stockage, souhaitait notamment une optimisation des installations. Mais l’état des données était extrêmement médiocre. Comme des parties du bâtiment datait du début du 19e siècle, il n’y avait pas, comme c’est souvent le cas, de plans suffisamment précis et détaillés. Au cours de la réorganisation de l’usine, les experts de Prime Design Projects ont dû améliorer les processus de travail et de production. Pour ce faire, ils ont dû en même temps avoir un regard sur les interfaces entre les anciennes parties et les nouvelles parties de l’usine.

view1b_kl-300x171

 

[En savoir plus…]

Apr
03
2014

Le laser tracker réduit les problèmes de fabrication des pièces et outillages aéronautiques de grandes dimensions

Il est toujours difficile de fabriquer des avions en tenant compte de la taille de leurs composants et en apportant le soin nécessaire à leur fabrication. Plus que tout autre dispositif, les avions incarnent le concept selon lequel « le diable se complait là où on ne le voit pas ». En effet, des erreurs minimes peuvent donner lieu à de gros dégâts, comme une traînée plus grande et une autonomie réduite.

Par le passé, les structures de grande taille comme les ailes, les fuselages ou les stabilisateurs verticaux rendaient la tâche difficile, faute de méthodes appropriées de mesure. Le théodolite était l’instrument standard de mesure traditionnelle pour les objets de plus de 6 mètres. Bien que les mesures par théodolite puissent être relativement précises, elles sont sujettes à interprétation et ne sont pas toujours reproductibles en tant que telles. L’arrivée du laser tracker a enfin permis la mesure précise, rapide et répétable sur de grandes distances.

Mesure 3D de turbine aéronautique avec le FARO Laser Tracker

[En savoir plus…]

Mar
28
2014

Effets spéciaux et images de synthèse avec le scanner laser Focus3D : Interview de Luma Pictures

Luma Pictures est l’un des premiers studios de création d’effets spéciaux du monde, situé à Santa Monica en Californie et à Melbourne en Australie. Créé en 2002, Luma a participé à plus de 80 films dont des titres récents tels que Le Monde fantastique d’Oz, Prometheus, Avengers, Underworld : Nouvelle Ère, Captain America: The First Avenger, Thor, X-Men : Le Commencement, True Grit et Harry Potter et le Prince de sang-mêlé.

Malgré un programme chargé, le superviseur des effets spéciaux, Justin Jonson, a pris le temps de nous parler et de nous exposer comment Luma Pictures utilise le scanner laser Focus3D pour la création d’effets spéciaux.

Effets visuels spéciaux et images de synthèse avec le scanner laser 3D de FARO Chez LUMA Pictures

Autodesk Maya avec les données du nuage de points utilisant le plugin en open source PartIO

[En savoir plus…]

Jan
23
2014

Comment customiser un capot moteur pour la Ferrari 458 Spider ?

Capristo, spécialistes de dispositifs d’échappement, démontre comment customiser la production de carbone pour les pièces automobiles.

Dans cette vidéo, des experts de Capristo et FARO montrent le processus intégral de fabrication d’un capot moteur pour la Ferrari 458 Spider.

Il commence par la création d’une image 3D en utilisant un bras de mesure avec scanner 3D, qui constitue la base du développement du prototype. Les données numérisées sont ensuite préparées, rangées et exportées de manière à pouvoir être traitées avec un logiciel CAO. Regardez ce qui se passe ensuite…

Jan
16
2014

Documentation 3D de la Durham University

Tout au nord de l’Angleterre se trouve la petite ville de Durham. Elle abrite l’une des plus anciennes et des plus prestigieuses universités du pays. La Durham University a été créée en 1832. Le Durham Castle est le bâtiment universitaire habité le plus vieux du monde. La Durham University est l’un des quatre Colleges de Grande-Bretagne, c’est-à-dire que les étudiants sont également logés sur le campus. Certains des bâtiments sont néanmoins dans l’état correspondant à leur âge. La Dunelm House a à présent été mesurée par scanner laser car de vastes rénovations sont prévues.

Dunelm3Focus3D : 280 numérisations en quatre jours

La Dunelm House est le siège de la Durham Students’ Union. Le toit n’est plus étanche en de nombreux endroits et doit être rapidement réparé. Cependant, le toit a des formes particulières. Des géométries très compliquées doivent être enregistrées. A cela s’ajoute le fait que le bâtiment a été construit au bord du fleuve Wear et qu’il est donc difficilement accessible pour des mesures. La technologie de numérisation laser et la documentation 3D étaient donc la solution logique.

Deux scanners laser Focus3D de FARO ont été utilisés et ont fourni en très peu de temps des données de mesure très précises. Toute l’opération de numérisation a duré quatre jours. Le résultat comprend 280 numérisations. Les tachéomètres et les GPS ont enregistré en outre des informations topographiques. Ensuite, PointCab a été utilisé afin de créer des plans détaillés. Les données de mesure sont désormais utilisées pour la modélisation 3D du bâtiment.

Vous trouverez des détails sur le bâtiment ainsi que des images des données numérisées sur la page de rapport de PointCab.

Mar
15
2013

Police : Découvrir la vérité plus rapidement avec la numérisation laser

La police de Plattsburgh aux Etats-Unis a mobilisé un nombre réduit d’agents pour enquêter sur un accident de train mortel qui a coûté la vie à un piéton en octobre dernier. « En temps normal, nous avons besoin de 3, voire 4 personnes. Cette fois-ci, 2 personnes ont suffi, » indique l’officier de police Chris Maggy. En effet, le service a utilisé le tout nouveau scanner laser FARO Focus3D. Cet appareil crée une réplique virtuelle de haute définition d’une scène d’accident ou de crime.

« Il nous a aidés à mieux documenter la scène, mieux que jamais auparavant », affirme M. Maggy. Le scanner 3D de FARO permet aux enquêteurs de capturer une maquette 3D de la scène en couleur. « Nous avons la possibilité de revenir à tout moment sur la scène. Evidemment, vous pouvez voir différents éléments de preuve ».

Le système FARO s’installe en 15 minutes, ce qui permet d’économiser des minutes cruciales afin de préserver les preuves. Auparavant, ce travail prenait près de 45 minutes aux enquêteurs avec leurs anciens outils. La première étape consiste à installer plusieurs sphères blanches, qui rendant inutiles le recours à des mètres ruban.

“Après avoir capturé la scène, nous pouvons y revenir et, grâce à ces sphères, prendre des mesures à partir de différents points », déclare M. Maggy. Une fois que les sphères sont installées, le scanner laser entre en action. Il pivote à 360°, numérisant tout dans son champ de vision. Chaque numérisation prend environ 15 minutes. « Le temps nécessaire pour traiter une scène a été divisé par deux », indique Maggy.

Les images sont enregistrées sur une petite puce qui est ensuite connectée à un ordinateur pour les visualiser. Avec les anciens outils de documentation, assembler des images en couleur prenait jusqu’à 10 heures. Maintenant, les enquêteurs réalisent ce travail en quelques minutes. Et grâce aux sphères, la police de Plattsburgh affirme que les mesures sont vraiment plus précises. « Je peux prendre des mesures de distance, quelles qu’elles soient, ici-même. Le scanner donne des dimensions, des mesures de distance horizontales, verticales », explique M. Maggy.

Ces nouvelles avancées technologiques aident le service de police de Plattsburgh à mener ses enquêtes et à résoudre des accidents ou des crimes. « Il vous donne l’impression d’être dans la scène ou de visualiser ce que représentait la scène ce jour-là », indique M. Maggy.

La police de l’Etat du Vermont a aussi fait l’acquisition d’une unité FARO pour une utilisation dans son laboratoire mobile du crime.

Voir la vidéo (en anglais) | Numérisation laser pour la médecine légale et la police scientifique

A lire aussi : Tuerie de Chevaline : un scanner Focus3D pour capturer la scène du crime

Jan
22
2013

Un site de peintures rupestres sur roche datant du néolithique capturé en 3D

Il y a des milliers d’années, nos ancêtres de l’ère néolithique décoraient les parois d’abris sous roches avec des peintures d’animaux et d’hommes, sur un site appelé Laas Geel. Ils étaient loin de se douter que leur œuvre tiendrait plus de 5 000 ans, et qu’un jour elle attirerait l’attention d’une équipe de Français armés de technologies de mesure avancées du XXIè siècle.

Découvert en 2002 par le professeur Xavier Gutherz de l’Université Paul Valéry (Montpellier), Laas Geel est probablement le site néolithique de peintures sur roche le plus important de l’Afrique de l’Est. Mais il est situé au Somaliland, une région autonome de la Somalie déchirée par la guerre, et il est donc difficile de l’examiner en tant qu’archéologue ou de le visiter en tant que touriste. C’est pourquoi la décision a été prise de créer un modèle 3D précis de ce trésor archéologique désormais menacé. Les mesures 3D complètes du site réalisées avec un scanner 3D de FARO contribueront aux efforts de préservation du patrimoine, faciliteront les études archéologiques et permettront la création d’applications de tourisme virtuel immersives.

La réalisation de l’enregistrement photogrammétrique et de la numérisation au scanner laser des dix abris ornés du site de Laas Geel, nécessitant une haute technologie, a été confiée à la société française « Art Graphique et Patrimoine » spécialisée dans ce type d’activité et dans le secteur des monuments historiques en France et à l’étranger. Cette opération contribuera à l’étude scientifique du site, une monographie complète étant en préparation, mais permettra également de réaliser un corpus sur support numérique constituant la mémoire visuelle du site à des fins de sauvegarde patrimoniale.

Lire le cas d’application

A lire aussi : article « Une mission archéologique exceptionnelle au Somaliland »

Autre projet d’AGP :

Jan
16
2013

Numérisation de 240 oeuvres pour le projet du Louvre-Lens

Dans le cadre de la construction du musée du Louvre-Lens inauguré en décembre dernier, la société Art Graphique et Patrimoine (AGP) a été chargée de la numérisation 3D de 240 œuvres d’art. Pour ce faire, la société a utilisé le bras de mesure à tête scanner 3D FARO Edge ScanArm, entre autres moyens. Découvrez dans cette vidéo éditée par AGP comment s’effectue l’acquisition 3D d’une statuette.

AGP est une PME spécialisée depuis 18 ans dans le relevé numérique 2D et 3D d’architecture et d’œuvres d’art avec plus de 900 références en monuments historiques et œuvres en France et à l’étranger. AGP est également un acteur majeur dans la mise en valeur du Patrimoine grâce à la réalisation de films d’animation, applications interactives, réalité augmentée, et DVD. Parmi ses dernières réalisations figure la reconstitution 3D de l’Abbaye de Jumièges en Réalité augmentée. AGP utilise les dernières technologies disponibles et développe ses propres outils numériques pour les mettre au service des études et de la mise en valeur du patrimoine.

A voir aussi : la vidéo ” Jumièges 3D : une expérience à vivre en réalité augmentée “

A lire aussi : Cas d’application ” Un site de peintures rupestres sur roche datant du néolithique capturé en 3D “

Oct
29
2012

Notions de base du relevé topographique

Un projet de relevé topographique peut prendre plusieurs semaines à une équipe de géomètres qui doivent collecter des centaines de points afin d’offrir à leurs clients des livrables les plus complets possibles. Les progrès des technologies de numérisation 3D ont permis aux géomètres d’intensifier la vitesse de collecte tout en augmentant le nombre de points collectés, améliorant ainsi l’efficacité globale du déroulement des opérations.

En offrant une solution alternative aux méthodologies de mesures traditionnelles, les scanners 3D permettent aux géomètres d’avoir une plus grande confiance dans la précision des mesures qu’ils effectuent. Utilisés dans un grand nombre d’applications de relevé différentes, incluant le calcul de volumes, les relevés de l’existant et les relevés topographiques, les données hautes définition offrent en outre une rapidité de collecte des données qui dépassent de loin le niveau de définition et l’efficacité des méthodes traditionnelles.

Lire le livre blanc : Notions de base du relevé topographique | En savoir plus sur le scanner laser Focus3D

Oct
29
2012

Le marché de la numérisation 3D va croître de 8,8 % par an

Bras de mesure avec scanner 3D FAROLe marché mondial des scanners 3D va croître à un rythme annuel de 8,8 % de 2011 à 2016. C’est du moins ce qu’affirme une nouvelle étude de marché parue fin septembre aux Etats-Unis* et ce que confirme FARO au vu de la progression impressionnante de ses ventes de scanners laser. Ainsi, le marché de la numérisation laser 3D, qui inclut les équipements, les logiciels et les services, est très dynamique et connaît une croissance rapide. Plusieurs facteurs expliquent l’engouement d’une clientèle toujours plus large pour les scanners 3D : beaucoup de sociétés souhaitent remplacer leurs méthodes mécaniques de mesure et améliorer leur flux de travail grâce à la numérisation laser.

De plus, les scanners 3D permettent aux sociétés de réduire leurs coûts. Le coût d’acquisition des équipements ne représente plus une barrière insurmontable pour les PME, avec la baisse significative du coût des scanners 3D tels que ceux de la marque FARO. Les coûts liés à la main-d’œuvre sont aussi réduits : certains scanners 3D sont très simples d’utilisation et collectent en l’espace de quelques minutes seulement des millions de points 3D. Leur combinaison avec des logiciels performants de traitement de nuages de points permettent de réduire au minimum les coûts liés à la main d’œuvre et au post-traitement des données.

Autre conclusion du rapport : Ce sont surtout les scanners 3D de petite portée (< 1 m) qui profitent de cette forte croissance. L’innovation technologique explique cette tendance. Les scanners laser à main ou ceux qui s’adaptent parfaitement aux bras de mesure ont connu des améliorations constantes : largeur du faisceau, précision, format compact et totalement portable, numérisation améliorée de surfaces sombres ou brillantes, etc. Ils font désormais partie intégrante du matériel utilisé par les services de métrologie, de contrôle qualité ou des bureaux d’études pour la rétro-ingénierie de pièces, le contrôle qualité de pièces fragiles, déformables, aux formes gauches, la numérisation de pièces prototypes, la comparaison de pièces à la CAO et la modélisation 3D.

Un scanner 3D émet des rayons laser qui sont réfléchis par la surface d’un objet. Lors de la numérisation, le scanner convertit les rayons réfléchis vers le scanner en données de nuages de points. La numérisation analyse la forme et la surface d’un objet et calcule un modèle 3D virtuel de l’objet par un processus de reconstruction 3D. Cette technologie est utilisée par un nombre croissant de sociétés, que ce soit dans l’industrie dans le cadre des processus de contrôle qualité ou dans l’architecture, la conservation du patrimoine, la médecine légale ou encore l’industrie du cinéma et des jeux vidéo.

Lire l’article (en anglais) | En savoir plus sur les scanners 3D : de courte portée | de longue portée

* Etude de marché : “3D Laser Scanning Worldwide Outlook” – Directeur de recherche Ralph Rio



Blog

Toute l'actualité et les tendances de la métrologie industrielle et de la documentation 3D en français
Suivez-nous sur :

S’abonner au blog

Archives

Autres blogs FARO