Feb
14
2013

Le scanner laser à la une de TF1 : La police scientifique, un travail minutieux et crucial

La police scientifique utilise les scanners laser 3D de FARO pour l'analyse balistique

La police scientifique utilise les scanners laser 3D de FARO pour l’analyse balistique

Ils sont membres de la brigade d’investigation criminelle. Leur rôle : trouver les moindres traces et indices sur la scène de crime pouvant permettre de résoudre l’affaire. Mais comment la police scientifique est-elle formée ? Les équipes de TF1 ont suivi un de leurs entraînements et ont réalisé un reportage sur les techniciens d’investigation criminelle de la gendarmerie, les TICS, qui a été diffusé le vendredi 25 janvier au journal de 20h.

Dans le cadre de leur formation, les TIC sont amenés à utiliser les technologies d’investigation les plus modernes, dont les scanners laser 3D pour la capture et la reconstitution de scènes de crime. Ainsi, avec l’aide des experts de l’IRCGN, ils apprennent à utiliser la 3D dans les enquêtes balistiques : le scanner laser 3D de FARO permet de déterminer la trajectoire de tir et ainsi la position du tireur. Par exemple, le scanner de FARO a permis de comprendre comment il y a pu avoir deux victimes alors qu’une seule balle avait été tirée. L’analyse a pu montrer que la balle avait atteint la deuxième victime par ricochet.. Il est aussi possible de définir la trajectoire des projections de sang à l’aide des outils de numérisation laser.

Voir le reportage sur le site de TF1
En savoir plus sur la numérisation laser pour la police scientifique et la médecine légale
A lire aussi : Tuerie de Chevaline : un scanner Focus3D pour capturer la scène du crime



Blog

Toute l'actualité et les tendances de la métrologie industrielle et de la documentation 3D en français
Suivez-nous sur :

S’abonner au blog

Archives

Autres blogs FARO