Mar
10
2016

Numérisation d’une scène d’accident simulée avec le FARO Freestyle3D et les logiciels Capture et SCENE

Cet article a été rédigé par Kelly Watt, Directeur Régional des Ventes pour les produits destinés à la sécurité publique chez FARO Technologies

J’ai récemment eu le plaisir de passer une semaine avec David Dustin, expert de la numérisation laser et de l’animation pour l’expertise médico-légale, Président de Dustin Forensics et membre du conseil d’administration de l’IAFSM (Association internationale de métrologie pour l’expertise médico-légale et la sécurité). Ce projet nous a amenés sur l’île de Guam, où nous avons pu utiliser certains des produits de numérisation laser et d’imagerie FARO, ainsi que les logiciels associés, pour une démonstration client.

Toutes les images et numérisations présentées ici représentent des scènes d’accident simulées. Pour ce projet, nous avons utilisé un scanner laser Focus3D X 330 de FARO et le nouveau scanner portatif Freestyle3D X de FARO, ainsi que SCENE Capture de FARO, la dernière version du logiciel SCENE de FARO (Version 5.5). Enfin, nous souhaitons remercier le Département de police de Guam et les membres du Laboratoire de police scientifique pour leur aide dans la mise en place des scènes simulées.

La scène simulée a été numérisée dans un premier temps avec le Freestyle3D X en prenant 4 scans et moins de 1 000 images au total. Des cibles de photogrammétrie FARO ont été intégrées dans la scène, celles-ci faisant partie du flux de travail de numérisation du Freestyle3D. L’utilisation de ces cibles simplifie le travail de post-traitement et nous a permis d’aligner les images de chaque numérisation et de facilement recaler les différents scans. Les numérisations du Freestyle3D demandent légèrement plus de temps de traitement que les données numérisées du Focus3D en raison de la densité élevée des nuages de points et les tailles importantes de fichiers. Cependant le flux de travail est assez simple à mettre en œuvre.

Nous avons alors numérisé la même scène avec le Focus3D X 330 de FARO à 1/5 de résolution et 3x de qualité. Nous avons aussi utilisé plusieurs cibles sphériques 80 mm Koppa. Ces petites sphères Koppa sont faciles à transporter et leur support magnétique permet à l’utilisateur de facilement les attacher sur des surfaces métalliques comme les portes des véhicules ou, dans ce cas, sur la tondeuse autoportée utilisée dans cette scène simulée. Les sphères sont aussi recommandées pour l’analyse de la trajectoire de balles. Enfin, l’utilisation des sphères permet à l’utilisateur de combiner les scans du Freestyle3D et du Focus3D. Puisque les deux ensembles de données reconnaissent les sphères, un enregistrement standard des cibles permet d’aligner les scans en un clin d’œil. Une fois les données traitées en deux clusters, nous avons caché les données du Focus3D ou du Freestyle3D X afin de comparer leurs résultats. Le lecteur peut comparer les données du Focus3D et du Freestyle3D X dans les figures 1 et 2.

 

FARO freestyle forensic accident

Figure 1 : Comparaison des données numérisées d’une scène d’accident simulée (vue de profil). Les données collectées avec le Focus3D X de FARO apparaissent à gauche, et les données du Freestyle3D X apparaissent à droite. [En savoir plus…]

Mar
01
2016

Numérisation 3D des villes abandonnées de Géorgie du Sud

Le Scanner Laser Focus 3D a aidé à numériser les structures complexes d’anciennes stations baleinières de Géorgie du Sud, situées près de l’Antarctique.

Relevé 3D en géorgie du sud

Au cours du 20ème siècle, cinq stations baleinières ont été construites en Géorgie du Sud, une île située dans le sud de l’océan Atlantique, près de l’Antarctique. Ces sites, en activités de 1904 à 1965, représentaient une grande partie de l’industrie de la pêche à la baleine  de l’hémisphère sud. Aujourd’hui abandonnées, il ne reste de ces villes que des bâtiments rouillés, tombant en ruine et envahis par la vie sauvage.

Pour améliorer la gestion de ce patrimoine en péril, le Gouvernement de Géorgie du Sud a commissionné la société Geometria pour effectuer les relevés 3D des cinq stations baleinières présentent sur l’île. Cette mission s’est effectuée lors de trois séjours d’environ 6 semaines. Dans cet article, nous partageons leur expérience à la station de Leith Harbour située au nord du territoire.

Geometria a effectué la numérisation 3D de cette station au cours de son deuxième séjour sur l’île. L’entreprise a travaillée dans des conditions extrêmement difficiles et a réalisé un travail titanesque en enregistrant plus de 2 700 scans en presque 2 mois. L’équipe a utilisé un scanner laser FARO Focus 120 pour les scans de moyenne portée distances. [En savoir plus…]

Feb
26
2016

16 matières que vous n’auriez pas imaginé pouvoir numériser avec un scanner laser 3D

La numérisation 3D est une technologie en pleine croissance utilisé dans de nombreux secteurs d’activité. Longtemps resté dans le cercle fermé des professionels, elle se dévoile peu à peu aux yeux du grand public et fait de nombreuses apparitions dans les médias. Tout comme l’impression 3D, les scanners laser 3D trouvent de nouvelles applications chaque jour et trouve leur place dans des événements marquants ou encore dans des projets innovants tel que la numérisation 3D d’une momie, l’analyse de l’attaque terroriste de San Bernardino, la sauvegarde numérique du Mont Saint Michel, ou encore la numérisation de la Victoire de Samothrace au musée du Louvre… Dans cet article, nous avons dressé une liste de 16 matières inhabituelles pouvant être numérisées avec des scanners laser 3D.

 

1. Organes

scanarm faro organes application

Dans le cadre d’un projet de recherche multidisciplinaire, l’université François Rabelais de Tour travaille sur la dissection virtuelle des fibres cérébrales humaines et a utilisé pour ce faire le bras de mesure FARO ScanArm. Lire le cas d’application: Dissection virtuelle de cerveau humain grâce au FaroArm [En savoir plus…]

Feb
15
2016

Comment la police a utilisé la réalité virtuelle pour reconstruire les fusillades de San Bernardino et de Tamir Rice

Le 28 décembre 2015, le procureur Timothy J.Mc Ginty a annoncé que les charges criminelles à l’encontre de Timothy Loehmann, l’officier de police qui a abattu Tamir Rice, et de Franck Garmback qui conduisait la voiture de police, étaient abandonnées. Cette décision repose en grande partie sur le point de vue des deux policiers qui a pu être reconstitué en 3D avec l’aide des scanners lasers FARO.
La numérisation 3D est une technologie en plein essor dans les secteurs de la médecine légale et de la police scientifique. Elle est utilisée pour résoudre aussi bien des crimes que des accidents. On a pu voir les scanners laser sur les lieux de certaines des affaires qui ont marquées les Etats-Unis en 2015, comme le massacre de San Bernardino et l’affaire Tamir Rice. Mais aussi en France avec la collision de Puisseguin ou encore la tuerie de Chevaline.

reconstitution 3D accident faro

Depuis 2009, le FBI, le département de la justice et le département de la sécurité intérieure des Etats-Unis ont dépensé 1 million de dollars en scanners laser FARO. Le département de la défense : 18 millions de dollars. Ce sont des sommes considérables sachant que FARO offre certains des scanners les moins chers du marché. [En savoir plus…]

Jan
28
2016

Nouvelles méthodes de relevé dans la Big Bat Cave

Des ingénieurs américains testent de nouvelles méthodes de relevé 3D au Kentucky. Une partie de la « Big Bat Cave » a été reproduite avec exactitude grâce au scanner laser 3D. Un projet particulièrement difficile puisque même en journée, quasiment aucune lumière ne pénétrait dans la grotte et que celle-ci était assez étroite.

Pour les spéléologues et les amoureux de la nature, la « Big Bat Cave » est une véritable attraction. L’histoire de cet endroit est très captivante, on y trouve des écrevisses, des grillons et des chauves-souris rares. Le département nature “Kentucky Karst Conservancy” a trouvé des partenaires fiables dans les ingénieurs de QK4 à Louisville.

Ces experts testent de nouvelles méthodes d’acquisition de données lors de relevé, dont l‘une d’elles consiste en des relevés au moyen de scanners laser 3D. Les ingénieurs ont échangé leurs méthodes de mesures traditionnelles avec un scanner laser FARO Focus3D X 130 tout en enregistrant systématiquement et de manière numérique le système de grottes en 3D. Une expérience passionnante et révolutionnaire, que l’ingénieur Ben Shinabery nous explique pas à pas.

 

[En savoir plus…]

Jan
11
2016

Les scientifiques construisent un modèle haute précision des grottes de Gomantong

Situées à Sabah, à l’est de la Malaisie, les grottes de Gomantong sont un réseau de grottes calcaires de plus de 65 millions d’années, connues pour leurs nids d’hirondelles comestibles et leur population de chauves-souris, ainsi que leur écosystème complet d’animaux vivant généralement dans ces conditions sombres et humides. Malgré cet environnement hostile, Gomantong est souvent visité, soit par des collectionneurs de nids d’oiseaux soit par des écotouristes.

En juillet 2014, une expédition de sept scientifiques internationaux s’est rendue au Nord-Ouest de Bornéo pour étudier les célèbres grottes de Gomantong. Bénéficiant d’une bourse de National Geographic Society, l’une des organisations scientifiques et éducatives non lucratives les plus connues, le projet visait à obtenir une numérisation laser tridimensionnelle (3D) de haute précision du réseau complexe de grottes et à intégrer ces données numérisées au modèle altimétrique numérique de la surface de la colline de Gomantong.

numérisation-3d-grottes-gomantong-faro-farofocus

 
Des spécialistes de diverses disciplines venant de six pays différents ont participé à l’étude. Celle-ci était motivée par la volonté de comprendre l’interaction entre les comportements des animaux et les changements topographiques, et s’inscrivait dans la continuité des expéditions antérieures dans les grottes de Gomantong et de Siah à Sarawak. FARO s’est associé aux efforts de recherche. [En savoir plus…]

Nov
26
2015

Toujours une longueur d’avance : 10 années de numérisation laser

Cette success story unique remonte à 10 années de cela, lorsque FARO Technologies, Inc. rachète iQvolution AG à Ludwigsbourg. Le leader mondial dans le domaine des machines portatives de mesure de coordonnées élargit ainsi sa gamme de produits en y intégrant le scanner laser 3D.

 

10 ans de succès

 

« Nous sommes convaincus que ce jalon va accélérer le développement de notre technologie de numérisation laser 3D via des produits innovants et renforcer notre positionnement sur le marché international », déclara à l’époque Bernd Becker, fondateur d’iQvolution et aujourd’hui directeur technique de FARO Europe, à propos de la fusion – et il avait vu juste.

Les signes visibles de ce succès sont la gamme complète de concepts innovants dans le domaine de la technologie laser 3D et des systèmes de mesure assistés par ordinateur. Depuis des années, FARO a une longueur d’avance sur le marché. Vous voulez des exemples ? En 2006, FARO a présenté un scanner laser qui permet de réaliser des mesures tridimensionnelles même à l’extérieur – sensationnel ! Peu de temps après, l’entreprise nous surprend une fois encore en nous présentant le Scanner Laser Photon. [En savoir plus…]

Nov
03
2015

Collision de Puisseguin : le scanner laser FARO Focus3D a permis de numériser et modéliser la scène d’accident

Le vendredi 23 octobre, 43 personnes sont mortes à Puisseguin, en Gironde, dans une collision entre un car transportant des personnes âgées et un camion, dans lequel se trouvaient le conducteur et son fils de trois ans. Très rapidement, une équipe d’experts de la police technique et scientifique a été dépêchée sur les lieux pour capturer sous forme numérique la scène d’accident. Parmi eux, les agents de l’IRCGN, l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale. L’équipe d’experts qui est équipée du scanner FARO depuis plusieurs années déjà, a utilisé le Focus3D pour numériser et ainsi geler la scène d’accident en 3D pour continuer à étudier les lieux même une fois les éléments enlevés.

Le Colonel Patrick Touron, le responsable de l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN), a ainsi présenté et expliqué l’usage de la numérisation de la scène après l’accident. La scène a ainsi été modélisée en 3D par les gendarmes afin de déterminer l’état de la route, mais aussi l’angle d’impact entre les deux véhicules. Les éléments recueillis leur permettent de mieux comprendre les causes de l’accident et de reconstituer l’enchainement des faits ayant conduit à l’embrasement des véhicules.

Avec l’arrivée de la technologie laser et le besoin de données numériques pouvant être analysées rapidement et transférées vers d’autres supports utilisés par d’autres experts, le scanner laser 3D s’est imposé dans le domaine de l’accidentologie. Les gains de temps dans la collecte des mesures aussi bien de la scène d’accident que des véhicules ainsi que l’exhaustivité des données offrent un avantage décisif aux experts en reconstitution d‘accidents dans des scénarios où le temps et la précision sont critiques.

[En savoir plus…]

Oct
27
2015

Grand afflux à l’INTERGEO : le nouveau Freestyle suscite un grand intérêt à Stuttgart

FARO a profité du salon INTERGEO de cette année pour présenter ses produits de très près. Les visiteurs ont pu manipuler eux-mêmes le scanner FARO Freestyle3D et se laisser convaincre par l’utilisation simple et la qualité du nuage de points. Dans le cadre d’un jeu-concours, il fallait d’abord estimer le modèle d’un poisson à vue d’œil. Ensuite, les participants ont mesuré eux-mêmes le poisson avec le Freestyle3D. Cela les a manifestement beaucoup amusés et a démontré de plus l’efficacité de la numérisation et du recalage du nuage de points sans station spéciale. De plus, il s’est avéré que les visiteurs du stand ont tout de suite compris comment utiliser l’appareil. Et ici aussi, c’est la précision qui est décisive et la motivation de gagner un week-end à Hambourg.

Mais les visiteurs ont également attaché de l’importance aux valeurs claires. Malgré leur format compact et contrairement à ce qu’on pourrait penser, les produits FARO sont en effet faciles à manipuler et ce sont de véritables poids plumes à transporter. De plus, ils sont performants même dans des conditions délicates et offrent une protection fiable contre la poussière et les gouttes d’eau. Le fait que les nuages de points du scanner laser FARO Focus3D sont faciles à faire fusionner avec ceux du Freestyle3D a également impressionné les visiteurs.

Les scanners laser 3D de FARO au salon Intergeo

[En savoir plus…]

Oct
27
2015

Attesté : les scanners laser FARO Focus3D X n’endommagent pas les oeuvres d’art lors de la numérisation

C’est désormais officiel : les tableaux et les objets d’art qui ont été scannés avec le scanner laser FARO Focus3D ne sont pas endommagés par des phénomènes thermiques dûs au scanner. Cela a été confirmé par une expertise de la société Seibersdorf Labor GmbH.

Le relevé d’objets d’art ou d’espaces intérieurs de musées peut être effectué de façon rapide, fiable et en toute sécurité, et ce même pendant les horaires d’ouverture grâce au scanner FARO qui garantit la protection des yeux. Toutefois, la question de savoir si les objets d’art sont endommagés par la numérisation se pose régulièrement. Raison de plus pour FARO de faire examiner ce risque par une expertise.

releve-scanner-laser-3d-faro-oeuvre-d-art

Les tableaux à l’huile par exemple sont considérés comme étant particulièrement fragiles. La couleur et le vernis ont une conductivité de la chaleur et une capacité thermique moindres. Le laser puissant pourrait provoquer une hausse de la température sur la surface et endommager considérablement la substance du tableau. L’expertise prouve que ces craintes ne sont pas justifiées.

[En savoir plus…]



Blog

Toute l'actualité et les tendances de la métrologie industrielle et de la documentation 3D en français
Suivez-nous sur :

S’abonner au blog

Archives

Autres blogs FARO