Oct
29
2012

Notions de base du relevé topographique

Un projet de relevé topographique peut prendre plusieurs semaines à une équipe de géomètres qui doivent collecter des centaines de points afin d’offrir à leurs clients des livrables les plus complets possibles. Les progrès des technologies de numérisation 3D ont permis aux géomètres d’intensifier la vitesse de collecte tout en augmentant le nombre de points collectés, améliorant ainsi l’efficacité globale du déroulement des opérations.

En offrant une solution alternative aux méthodologies de mesures traditionnelles, les scanners 3D permettent aux géomètres d’avoir une plus grande confiance dans la précision des mesures qu’ils effectuent. Utilisés dans un grand nombre d’applications de relevé différentes, incluant le calcul de volumes, les relevés de l’existant et les relevés topographiques, les données hautes définition offrent en outre une rapidité de collecte des données qui dépassent de loin le niveau de définition et l’efficacité des méthodes traditionnelles.

Lire le livre blanc : Notions de base du relevé topographique | En savoir plus sur le scanner laser Focus3D

Oct
29
2012

Nouveau site Internet www.faro.com/france : clair, convivial et informatif

FARO a procédé à la refonte complète de son site web et vous invite à le parcourir dès maintenant à l’adresse www.faro.com/france.

Ce nouveau site Internet offre une nouvelle interface intuitive et conviviale. Simplicité, accessibilité et clarté ont guidé tout le processus de réalisation de la refonte. En quelques clics, les visiteurs du site ont accès à toutes les informations incontournables sur la société et ses solutions. Sa nouvelle architecture est conçue pour faciliter la navigation et permettre d’obtenir d’un simple clic des renseignements sur les produits FARO, leurs différents champs d’application et les secteurs d’activité qui utilisent la technologie de mesure 3D.

Ce site contient également des informations sur l’actualité de FARO France avec la possibilité de lire en ligne les newsletters de l’entreprise, ses cas d’application et aussi de connaître le calendrier des événements.

Découvrez les nouvelles sections du site Internet de FARO France :

Oct
29
2012

Le marché de la numérisation 3D va croître de 8,8 % par an

Bras de mesure avec scanner 3D FAROLe marché mondial des scanners 3D va croître à un rythme annuel de 8,8 % de 2011 à 2016. C’est du moins ce qu’affirme une nouvelle étude de marché parue fin septembre aux Etats-Unis* et ce que confirme FARO au vu de la progression impressionnante de ses ventes de scanners laser. Ainsi, le marché de la numérisation laser 3D, qui inclut les équipements, les logiciels et les services, est très dynamique et connaît une croissance rapide. Plusieurs facteurs expliquent l’engouement d’une clientèle toujours plus large pour les scanners 3D : beaucoup de sociétés souhaitent remplacer leurs méthodes mécaniques de mesure et améliorer leur flux de travail grâce à la numérisation laser.

De plus, les scanners 3D permettent aux sociétés de réduire leurs coûts. Le coût d’acquisition des équipements ne représente plus une barrière insurmontable pour les PME, avec la baisse significative du coût des scanners 3D tels que ceux de la marque FARO. Les coûts liés à la main-d’œuvre sont aussi réduits : certains scanners 3D sont très simples d’utilisation et collectent en l’espace de quelques minutes seulement des millions de points 3D. Leur combinaison avec des logiciels performants de traitement de nuages de points permettent de réduire au minimum les coûts liés à la main d’œuvre et au post-traitement des données.

Autre conclusion du rapport : Ce sont surtout les scanners 3D de petite portée (< 1 m) qui profitent de cette forte croissance. L’innovation technologique explique cette tendance. Les scanners laser à main ou ceux qui s’adaptent parfaitement aux bras de mesure ont connu des améliorations constantes : largeur du faisceau, précision, format compact et totalement portable, numérisation améliorée de surfaces sombres ou brillantes, etc. Ils font désormais partie intégrante du matériel utilisé par les services de métrologie, de contrôle qualité ou des bureaux d’études pour la rétro-ingénierie de pièces, le contrôle qualité de pièces fragiles, déformables, aux formes gauches, la numérisation de pièces prototypes, la comparaison de pièces à la CAO et la modélisation 3D.

Un scanner 3D émet des rayons laser qui sont réfléchis par la surface d’un objet. Lors de la numérisation, le scanner convertit les rayons réfléchis vers le scanner en données de nuages de points. La numérisation analyse la forme et la surface d’un objet et calcule un modèle 3D virtuel de l’objet par un processus de reconstruction 3D. Cette technologie est utilisée par un nombre croissant de sociétés, que ce soit dans l’industrie dans le cadre des processus de contrôle qualité ou dans l’architecture, la conservation du patrimoine, la médecine légale ou encore l’industrie du cinéma et des jeux vidéo.

Lire l’article (en anglais) | En savoir plus sur les scanners 3D : de courte portée | de longue portée

* Etude de marché : “3D Laser Scanning Worldwide Outlook” – Directeur de recherche Ralph Rio

Oct
29
2012

3D Systems™ rachète Rapidform

3D Systems™ rachète Rapidform La société américaine 3D Systems a annoncé le 9 octobre 2012 le rachat de Rapidform pour 35 millions de dollars. 3D Systems est connu pour être l’un des principaux fournisseurs au monde d’imprimantes 3D. Son portefeuille comprend aujourd’hui plusieurs sociétés spécialisées dans la numérisation laser et la photogrammétrie, les logiciels de traitement de nuages de points et l’archivage en ligne d’objets 3D. Le PDG de 3D Systems, Abe Reichental, indique en parlant de la capacité de Rapidform à assimiler des nuages de points dans un environnement CAO paramétrique : « Combiner la CAO avec le traitement des scans 3D est très puissant ».

Rapidform propose une gamme de logiciels pour scanner 3D : des logiciel de traitement de données 3D, de contrôle dimensionnel et de rétro conception. Ils permettent de créer des modèles CAO paramétrés à partir d’un scan 3D dans une interface familière aux utilisateurs de logiciels CAO. Couplé aux scanners 3D de FARO tels que le ScanArm ou le Laser Scanner Focus3D, il est utilisé pour produire des fichiers de modèles polygonaux ou fournir des surfaces et des modèles solides pour les logiciels 3D CAO. Rapidform donnes les moyens de capturer, traiter, manipuler et interroger les données brutes capturée par le scanners 3D de FARO.

Lire le communiqué de presse | En savoir plus sur le ScanArm | En savoir plus sur le Focus3D

Oct
11
2012

Le mètre ruban, c’est du passé : l’avenir appartient aux scanners 3D

Le mètre ruban, c’est du passé : l’avenir appartient aux scanners laser 3DPour leur travail, les architectes et les ingénieurs en bâtiment ont besoin de données de mesure précises au millimètre près. Avec les instruments de mesure traditionnels, mesurer un bâtiment en construction ou un terrain est une opération longue et complexe. Les scanners laser 3D modernes permettent de gagner du temps et de l’argent, et pas seulement dans le domaine de l’architecture. Nous présenterons dans notre blog plusieurs exemples d’application de cette technologie.

Scanner laser 3D : une technique de mesure du futur

Les règles graduées, les niveaux et les théodolites ont été pendant longtemps le seul moyen de mesurer des constructions ou des terrains. Les instruments de mesure laser indiquant la distance entre deux points ont simplifié la mesure. Avec les scanners laser 3D modernes, il est maintenant possible de mesurer en quelques étapes un bâtiment en construction tel qu’il est en réalité et de le convertir en modèle virtuel. Les meilleurs scanners laser saisissent jusqu’à un million de points de mesure par seconde. En quelques minutes, ils créent une représentation complexe de leur environnement. Avec les données de mesure, on peut notamment établir des plans, des projections ou des esquisses. La technologie du scanner laser 3D est plus rapide et moins coûteuse que les méthodes conventionnelles de documentation.

Les multiples champs d’application de la technologie des scanners laser 3D

Mais il n’y a pas que l’architecture qui profite de la technologie innovante des scanners laser. Cette technique de mesure en 3D s’est imposée dans les secteurs les plus divers. Les producteurs de films et les développeurs de jeux, par exemple, documentent des lieux réels avec des scanners laser 3D. Les données de mesure permettent d’établir un modèle 3D. Ce dernier est utilisé comme niveau de jeu ou décor de film grâce à la Computer Generated Imagery (CGI). Le film « Inception », par exemple, fait la démonstration impressionnante des possibilités de cette technologie. Les réalisateurs ont modifié les scènes sans être soumis aux règles physiques. Ils ont déplacé des ponts et des murs ou tordu sans autre forme de procès l’ensemble de l’univers (du film).

Champs d’application possibles de la technologie de scanner laser :

Notre blog est consacré entre autres à la technologie innovante de la numérisation laser 3D

Le Blogmetrologie3d.fr de FARO présente l’utilisation de la technologie de scanner laser et la technique de mesure 3D. Nous vous proposons à ce sujet entre autres des tutoriels sur l’utilisation d’un scanner laser. Nous interviewons des utilisateurs pour vous faire profiter de leurs astuces pratiques. Les possibilités d’utilisation et les avantages de cette technologie sont au cœur du blog. Nous présentons également les nouveaux produits et parlons des manifestations sur la numérisation laser et la technique de mesure 3D. Nous sommes impatients de vous présenter de plus près la technologie innovante des scanners laser. Votre avis nous intéresse. Vous trouverez sur chacun de nos articles une option qui vous permet de le commenter. Nous nous ferons un plaisir de vous aider pour toute question ou remarque au sujet du scanner laser.

En savoir plus sur les scanners 3D de FARO

Oct
09
2012

Tuerie de Chevaline : un scanner Focus3D pour capturer la scène du crime

Tuerie de Chevaline : un scanner Focus3D pour capturer la scène du crimeLe 5 septembre, quatre personnes ont été tuées par balles à Chevaline, en Haute-Savoie, sur un chemin forestier où a été découverte leur voiture immatriculée en Grande-Bretagne. Très rapidement, une équipe d’experts de la police technique et scientifique a été dépêchée sur les lieux pour capturer sous forme numérique la scène de crime, collecter les des preuves et effectuer des prélèvements. Parmi eux, les agents de l’IRCGN, l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale. L’équipe d’experts qui est équipée du scanner FARO depuis plusieurs années déjà, a utilisé le Focus3D pour capturer la scène de crime et déterminer les trajectoires balistiques.

Le commandant du pôle judiciaire de la gendarmerie, Jacques Hébrard détaille ainsi l’utilisation des nouvelles technologies qui viennent aujourd’hui appuyer le travail des policiers et des gendarmes : « « [Avec les lasers 3D,] on a la possibilité de modéliser cette scène avec une précision allant d’un millimètre à plus de 25 mètres. On va pouvoir ensuite évoluer complètement sur le site. Ce ne sera pas une image vidéo mais des faisceaux de points. Avec cela, on va pouvoir reconstituer les trajectoires de tirs. L’important c’est de savoir s’il y avait un ou deux tireurs ».

La technologie de numérisation du Focus3D a ainsi permis de scanner la scène de crime de Chevaline en un minimum de temps et de générer des scans fidèles à la réalité et contenant un très haut niveau de détail avant toute pollution et altération de la scène. Ainsi, l’unité IRCGN travaille sur la modélisation en 3 dimensions d’éléments d’enquête. Ce type d’application permet de conserver la scène de crime définitivement dès lors qu’elle a été modélisée, de proposer différents scénarii afin de comprendre le déroulement des faits ou de présenter différentes hypothèses et d’analyser sous différents angles de vues une scène ou des éléments d’enquête.

L’intérêt de cette technique est d’apporter une précision parfaite à la représentation des éléments, mais aussi la possibilité de dépasser l’étape de représentation pour aboutir à une étape d’interprétation. En effet, il est possible d’analyser la trajectoire des projections de traces de sang par exemple comme celle d’impacts balistiques. Il est possible de traiter l’information, d’analyser les relevés 3D et de revenir à tout moment sur les scans initiaux pour recalculer des éléments ou émettre de nouvelles hypothèses. Les informations collectées par le FARO Laser Scanner peuvent alors servir de preuves tangibles pour les Tribunaux.

La police technique et scientifique a pu dégager la scène de crime après 36h de travail.

Ecouter l’interview du Général Jacques Hebrard, IRCGN sur RMC | Regarder la vidéo diffusée dans le Journal de 13h de France 2 (sélectionner Vendredi 7 septembre – 5 min 35 s)

Applications des scanners 3D en médecine légale et recherche criminelle

En savoir plus sur le Focus3D

Oct
09
2012

Comment le BIM révolutionne le secteur de la construction

Comment le BIM révolutionne le secteur de la constructionDécouvrez dans le dernier numéro du magazine cad-magazine (septembre-octobre 2012) un dossier spécial très intéressant portant sur le BIM (Building Information Modeling) : « BIM : un peu plus que la maquette numérique ». Ce dossier montre comment le BIM pénètre progressivement le secteur de la construction et quels sont ses avantages pour les acteurs de la construction, notamment en termes de compétitivité. Il laisse aussi la parole à des experts : Nicolas Mangon, directeur stratégie marketing AEC Autodesk pour qui le Cloud est l’avenir du BIM. A lire également un article sur la Région bourgogne qui dispose d’un fonds documentaire au format BIM des lycées dont il a la charge.

Chez FARO aussi, nous constatons un engouement croissant pour le BIM dans le secteur de la construction. Nous sommes régulièrement sollicités pour présenter en démonstration nos solutions de numérisation 3D. Les scanners 3D de FARO permettent de réaliser un relevé laser exact de l’habitat complet et d’obtenir un nuage de point complet du bâtiment, le tel que construit (TQC) pour la production en 3D de projet ou la reconstitution 3D de bâtiments existants. A partir de ces numérisations, des modèles 3D précis et exhaustifs contenant toutes les informations de structure sont générés, auxquels sont intégrées les informations concernant la gestion et l’exploitation du site.

La numérisation laser 3D effectuée à l’aide du FARO Laser Scanner contribue ainsi à la conception de bâtiments à chaque étape de la construction et permet à tout moment de comparer l’état actuel 3D du bâtiment à la CAO – un processus de contrôle qualité éliminant les retouches longues et onéreuses.

En savoir plus sur cad-magazine | Application des scanners 3D pour le BIM | En savoir plus sur les scanners 3D de FARO

Oct
08
2012

Et le red dot design award est décerné cette année…

Le FARO Laser Scanner Focus3D a remporté le « Red Dot product design award 2012 », l’un des prix internationaux les plus prestigieux en matière de design. Pas moins de 4 515 candidatures ont été déposées dans la catégorie « design produits », un chiffre qui atteste de la valeur de ce prix.

Évalué par un jury de 30 experts internationaux, le Focus3D a triomphé dans la catégorie hautement convoitée des « Industrie & Artisanat », devenant ainsi le premier scanner 3D à remporter le prestigieux label red dot. C’est par l’efficacité de sa technologie de mesure, sa conception incroyablement compacte, sa grande simplicité d’utilisation ainsi que par la clarté et la qualité de sa construction que le scanner laser FARO a su convaincre le jury.

La méthode de mesure tridimensionnelle extrêmement performante et précise du Focus3D présente de nombreux avantages par rapport aux systèmes de mesure traditionnels. Grâce à la numérisation 3D des surfaces, le scanner laser peut collecter environ un million de points de mesure par seconde et relever la géométrie de toute pièce ou surface au millimètre près. Comparé à d’autres méthodes de mesure, le temps nécessaire à la collecte des données est sensiblement réduit. L’image numérique constituée de points de mesure 3D en couleur reproduit avec précision les détails existants.  En très peu de temps, les données détaillées permettent d’élaborer des plans en 2D et 3D ainsi que des modèles 3D complets.

La taille compacte du scanner laser a également été un élément déterminant pour l’obtention du prix. Il ne mesure que 24 x 20 x 10 cm et ne pèse que 5 kg. Le Focus3D est ainsi très mobile et utilisable presque partout. Il s’installe aussi très rapidement. De plus, l’utilisation du scanner laser est très intuitive car son écran tactile ressemble à celui des appareils photos numériques. Les données 3D produites peuvent être importées sans problème dans les solutions logicielles de CAO courantes afin d’y être traitées.

Outre le red dot design award, le Focus3D a déjà reçu cette année un prix d’innovation pour l’architecture et le bâtiment.

Vidéo sur le site Internet du red dot design awards | En savoir plus sur le Focus3D



Blog

Toute l'actualité et les tendances de la métrologie industrielle et de la documentation 3D en français
Suivez-nous sur :

S’abonner au blog

Archives

Autres blogs FARO