Jun
29
2017

L’ère du numérique: Accroître et diffuser la connaissance

Depuis des milliers d’années  l´être humain utilise différents outils pour effectuer des mesures point par point afin de documenter, analyser et comprendre son environnement. Ce n’est pas que récemment que nous sommes à même de collecter des milliers, millions et parfois des milliards de points de mesure pour décrire à la fois les objets qui nous entourent et notre environnement physique. Et ceci, en mettant à profit des outils tels que les bras de mesure avec tête scanner et les scanners laser longue portée, nous sommes désormais en mesure de documenter en 3D des objets exposés dans les musées de manière très réaliste. Une fois les données collectées, le contenu peut être délivré à l’aide d’une visionneuse 3D sur 3d.si.edu. Les données sont mises à disposition gratuitement pour téléchargement, de telle sorte qu’un enseignant ou un étudiant puisse créer une réplique des objets disponibles, comme un masque d’Abraham Lincoln, à l’aide d’une imprimante 3D grand public. Depuis peu, nous sommes en mesure d´intégrer les données 3D de Smithsonian dans nos systèmes de réalité virtuelle (VR) et de réalité augmentée (AR) : vous pouvez  visualiser, interagir et admirer des objets de collection ou des sites de recherche scientifique, en immersion totale, comme si vous étiez sur place, quel que soit l’endroit où vous vous trouvez.

(1) Jonathan Blundell utilise le bras de mesure FARO® avec tête scanner pour documenter la sculpture Greek Slave (crédit photo : musée d´art Smithsonian American Art Museum)

 

Au printemps 2015, l’équipe 3D de Smithsonian a collaboré avec le Smithsonian American Art Museum pour numériser en 3D la sculpture Greek Slave d’Hiram Power (1843). En combinant la photogrammétrie avec le bras de mesure FARO® avec tête scanner, Vincent Rossi et Jonathan Blundell ont numérisé l’objet et délivré les données en ligne avec  la visionneuse 3D de Smithsonian. L’équipe a également créé une réplique grandeur nature, imprimée en 3D, qui a été exposée à la Renwick Gallery.  Dorénavant, toute personne disposant d’une connexion Internet peut visualiser et télécharger les données de numérisation 3D de la sculpture Greek Slave.

(2) Une réplique à base de polymère infusé de verre imprimée en 3D de l’œuvre « Greek Slave » d’Hiram Power dans l’Octagon Room de la Renwick Gallery du Smithsonian American Art Museum

 

En 2011, l’équipe 3D de Smithsonian a utilisé le bras de mesure FARO® avec tête scanner et le FARO® Laser Scanner Focus pour documenter un site de baleines fossiles dans le désert d’Atacama au Chili. Lors de la construction de l’autoroute panaméricaine, les équipes ont découvert des dizaines de squelettes de baleines fossilisés remontant à 5 millions d’années. La construction a été interrompue pour que les spécimens puissent être extraits. L’équipe de Smithsonian n’avait que 5 jours pour documenter le site et préserver au mieux les spécimens en 3D. Grâce à la technologie de numérisation 3D, les fossiles, les informations contextuelles et le lieu ont pu être documentés. Les fossiles ont été excavés et sont d´ores et déjà exposés au Chilean National Museum of Natural History. Les données 3D collectées par l’équipe de Smithsonian reste le seul témoignage de l´existence de ce site : ces informations contextuelles se sont révélées d´une valeur inestimable pour les chercheurs du Smithsonian National Museum of Natural History.


(3) Vincent Rossi en train de numériser en 3D une baleine fossilisée dans le désert d’Atacama au Chili, (crédit photo : Nicholas Pyenson, NMNH)

Le Smithsonian n’en est qu’aux prémices des multiples possibilités de relevés et traitement des données 3D. Les progrès dans la technologie de documentation 3D pourraient permettre d’automatiser nos processus pour numériser des collections entières et de les rendre accessibles à distance au monde entier, au lieu de numériser des objets un à un.

De : Vincent Rossi Sr. 3D Program Officer, Digitization Program Office, Smithsonian Institution

Le Digitization Program Office est une ressource centrale dans le Smithsonian’s Office du Chief Information Officer pour les 19 musées de Smithsonian et les 9 centres de recherche. Grâce à un travail acharné et divers partenaires clés dans le secteur technologique, son équipe de programme 3D, composée de cinq personnes seulement,  est devenue le leader en technologies 3D au service des musées. Forte de 154 millions d’objets de collection, dont moins d’1 % en exposition, le Smithsonian a l’opportunité de mettre à profit la technologie de numérisation 3D pour rendre la collection accessible à quiconque disposant d’une connexion Internet.

Le programme 3D Digitization contribue à l’objectif de Smithsonian qui vise à fournir un accès universel à nos ressources sans égales. Les collections numériques transforment le Smithsonian en une plateforme de ressources, accessible de manière universelle, qui permet aux chercheurs de faire rayonner l’enseignement, où qu’ils soient.  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.



Blog

Toute l'actualité et les tendances de la métrologie industrielle et de la documentation 3D en français
Suivez-nous sur :

S’abonner au blog

Archives

Autres blogs FARO