Apr
16
2015

Le Lean Manufacturing pour les nuls : comment les MMT peuvent aider à faire plus avec moins

Le Lean Manufacturing semble être encore un mot à la mode mais pourtant il vous permet de maximiser la valeur client le plus efficacement possible. Et c’est précisément ce que l’on recherche, des méthodes qui nous permettent de produire rapidement à moindre coût sans perdre des yeux la qualité. En réalité, le Lean Manufacturing n’est pas nouveau du tout. Le principe trouve son origine dans la chaîne de montage mondialement connue de Henry Ford. Mais découvrons plus en détail le Lean Manufacturing en 2015 et en quoi les MMT (machines à mesurer trimdimensionnelles) peuvent être utiles dans ce cadre-ci.

Machines à mesurer tridimensionnelles pour le lean manufacturing

Le gaspillage, une affaire sérieuse
Les principes de base du Lean Manufacturing consistent à créer un flux en continu et à éliminer autant que possible le gaspillage. Au lieu de chercher traditionnellement les points dans la chaîne de production où l’on pourrait économiser ou réduire le gaspillage, l’entreprise est analysée dans tout son ensemble. Le gaspillage va bien plus loin que le gaspillage de matériel. Le Lean Manufacturing accorde beaucoup d’importance à toutes sortes de pertes de temps. Par exemple, devoir attendre quelque chose ou quelqu’un pour accomplir une tâche, des déplacements inutiles, des files d’attentes ou des réparations qui doivent avoir lieu. Le gaspillage d’énergie causé par la surproduction, ou trop d’énergie ou de main d’œuvre consacrée à un produit sont des aspects importants.

Trouver le bon flux
Les MMT portables sont idéales pour aider les entreprises car elles permettent d’optimiser les processus en les rationnalisant et en réduisant le gaspillage. Par exemple, en installant une MMT portable sur la ligne de production, les entreprises peuvent créer un flux plus fluide et éliminer en une seule fois deux sortes de gaspillages, à savoir le temps d’attente et le transport inutile. La transition d’un point à l’autre sur la ligne de production se fait plus simplement. De cette manière, les temps d’attente, souvent occasionnés lors de la production sur la chaîne de montage, sont également diminués voire totalement éliminés. Les machines ne doivent pas être interrompues lors de la fabrication car le contrôle des pièces est tout d’abord plus rapide et peut se faire sur place. De plus, le risque d’erreurs est plus petit.

Erreur de la firme
Corriger les erreurs est un autre gaspillage typique que le Lean Manufacturing prend en considération. La perfection n’existe pas mais il est important de détecter les erreurs le plus tôt possible afin de les rectifier aussi vite que possible. Si une erreur est décelée dans la matière première, la corriger ou la remplacer sera en général relativement peu coûteux. Plus le processus de production est avancé, plus il faudra de temps et d’argent pour corriger les fautes. Une bonne stratégie est d’installer une MMT là où les matériaux ou matières premières entrent. En les scannant immédiatement, on empêche que les matières premières ou matériaux brutes continuent dans le processus de production. Les inspections intermédiaires pour vérifier si les pièces sont bien montées par exemple évitent le gaspillage de temps et de coûts.

Ce ne sont que quelques exemples qui illustrent la manière dont les MMT peuvent aider au Lean Manufacturing. Vous souhaitez en savoir davantage? Découvrez plus d’informations et d’exemples pratiques sur le site de FARO.

Téléhcargez gratuitement le livre blanc sur les MMT portables

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.



Blog

Toute l'actualité et les tendances de la métrologie industrielle et de la documentation 3D en français
Suivez-nous sur :

S’abonner au blog

Archives

Autres blogs FARO