Sep
30
2014

L’impression 3D est- elle plus écologique ? Quel est son impact sur l’environnement ?

Pièces plus légères, temps de production plus courts, moins de risques d’erreurs… le développement des techniques 3D comporte de nombreux avantages pour les entreprises.  Mais n’y a-t-il que du positif ? Qu’en est-il par exemple de l’impact environnemental ? Analysons un peu plus en profondeur les effets de l’impression 3D sur l’environnement.

Quel est l'impact de l'impression 3D sur l'environnement

Comment ça, des déchets ?
Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l‘impression 3D ne signifie pas nécessairement que l’on produit moins de déchets. Les imprimantes 3D consistent en toutes sortes de taille et de poids et chaque modèle présente des avantages et des inconvénients. Les imprimantes 3D à jet d’encre vont jusqu’à gaspiller 40 % de leur encre et produisent beaucoup de déchets. CSIRO Australia réussit toutefois à réduire de 90 % les déchets de titane lors de la production d’hameçons. Belle prestation, d’autant plus si l’on considère le processus intensif d’extraction du titane à partir du minerai. Tout dépend du choix de la matière première. Si par exemple, vous commencez à utiliser le plastique comme matière première, qui flotte aujourd’hui à la surface de chaque océan, alors vous êtes en bonne voie.


Quelles émissions ?
Si vos produits peuvent être réalisés localement, ils ne devront ni survoler le monde entier ni être transportés par bateau. D’ailleurs, le transport ne représente qu’une petite partie du prix total payé par l’environnement. Les émissions rejetées par les imprimantes sont bien plus importantes encore. Surtout avec les différentes sortes de plastique qui sont fondues, il existe des risques pour la santé. Bien que les grandes installations de production disposent généralement de possibilités de ventilation et de protection adaptées, ce n’est pas toujours le cas auprès des plus petites entreprises. Il est aussi très important ici que les imprimantes soient placées dans un espace séparé et bien ventilé. Peut-être qu’à l’avenir des solutions seront trouvées  comme la ventilation intégrée ou des imprimantes fermées.

Energivores, qui ça ?
La question de l’énergie des imprimantes subsiste encore. Les techniques traditionnelles ont par exemple déjà eu l’occasion d’être optimisées. Résultat : en termes d’énergie, elles ont gagné en efficacité alors que les imprimantes 3D sont très énergivores. Le coupable est ici le processus d’impression même qui prend énormément de temps, temps durant lequel la machine doit tourner, ainsi que la fonte du plastique au moyen de la chaleur par exemple ou le laser qui demande beaucoup d’énergie. A mesure que la technique se développe, la vitesse augmentera sans doute et en revanche, la consommation d’énergie diminuera. De plus, on peut aussi opter pour la production locale, l’énergie renouvelable des éoliennes ou des panneaux solaires.

En conclusion, l’impression en 3D peut être une solution plus écologique mais dépend fortement du matériel utilisé, du type d’imprimante et de la fréquence. L’imprimante 3D à jet d’encre est par exemple plus économe lorsque plusieurs éléments sont imprimés à la fois. Une imprimante 3 FDM à proprement parler produit beaucoup moins de déchets et est surtout adaptée pour les petits tirages ou les pièces uniques. Il convient donc de considérer l’impression 3D comme l’une des nombreuses possibilités et de faire un choix réfléchi selon la situation.

Fiche technique du bras de mesure avec scanner 3D FARO Edge ScanArm HD

One response to “L’impression 3D est- elle plus écologique ? Quel est son impact sur l’environnement ?”

  1. nicolas says:

    prévention des risques de l’impression tridimensionnelle (3D) car pas si écologique que cela ! : Risques chimiques : émissions de particules fines, de composés organiques volatils, de gaz nocifs liés aux imprimantes 3D et à leurs différentes technologies.
    Risques de brulures, de chocs électriques et d’incendie : la fonte du plastique
    au moyen de la chaleur ou d’un laser exige beaucoup de chaleur et d’énergie électrique : http://www.officiel-prevention.com/formation/fiches-metier/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=206&dossid=573

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.



Blog

Toute l'actualité et les tendances de la métrologie industrielle et de la documentation 3D en français
Suivez-nous sur :

S’abonner au blog

Archives

Autres blogs FARO