Mar
28
2014

Effets spéciaux et images de synthèse avec le scanner laser Focus3D : Interview de Luma Pictures

Luma Pictures est l’un des premiers studios de création d’effets spéciaux du monde, situé à Santa Monica en Californie et à Melbourne en Australie. Créé en 2002, Luma a participé à plus de 80 films dont des titres récents tels que Le Monde fantastique d’Oz, Prometheus, Avengers, Underworld : Nouvelle Ère, Captain America: The First Avenger, Thor, X-Men : Le Commencement, True Grit et Harry Potter et le Prince de sang-mêlé.

Malgré un programme chargé, le superviseur des effets spéciaux, Justin Jonson, a pris le temps de nous parler et de nous exposer comment Luma Pictures utilise le scanner laser Focus3D pour la création d’effets spéciaux.

Effets visuels spéciaux et images de synthèse avec le scanner laser 3D de FARO Chez LUMA Pictures

Autodesk Maya avec les données du nuage de points utilisant le plugin en open source PartIO

Justin, merci de nous consacrer votre temps. Commençons par une question, pourquoi utilisez-vous le scanner laser Focus3D?

Nous aimons avoir le Focus3D partout où nous tournons des films ou spots publicitaires. Nous avons toujours avantage à capturer le plus d’informations possibles afin de pouvoir récréer le décor si nécessaire. Le Focus3D nous fournit des informations qu’aucun autre outil ne peut nous donner. D’après nos expériences, le Focus3D de FARO est l’un des scanners 3D les plus faciles à utiliser et les plus rentables sur le marché.  Des scanners similaires coûtent pratiquement le double et ne sont pas si conviviaux.

Le Focus3D est un appareil de relevé procédant à des millions de mesures par minute. Il génère ainsi un nuage de points que nous utilisons pour créer des géométries des plus précises. Nous tournons et effectuons des numérisations à plusieurs endroits, chaque position de scan nécessitant environ 10 minutes. Comme chaque zone est couverte plus d’une fois, il y a beaucoup de chevauchements entre les scans, la combinaison de toutes ces numérisations nous permettant d’obtenir ainsi un nuage de points haute qualité, vraiment dense.

Effets visuels spéciaux et images de synthèse avec le scanner laser 3D de FARO Chez LUMA Pictures

Rendu du nuage de points obtenu en utilisant PartIO, Maya et le moteur de rendu Arnold

L’une des meilleures utilisations du scanner 3D de FARO concerne le mouvement de caméra. Le travelling de caméra est un processus délicat qui requiert des artistes expérimentés utilisant un logiciel spécialisé. Des versions basse résolution d’un décor sont créées avec le nuage de points comme référence. Ceci donne ainsi à notre équipe chargée des mouvements de caméra tout ce dont elle a besoin pour s’assurer que la caméra virtuelle qu’elle crée vienne s’aligner sur la position et la lentille de la caméra physique.

Le nuage de points est aussi utilisé pour la construction réelle de modèles. Si nous voulons créer un modèle, nous avons cette incroyable référence. Tous les petits détails d’un objet, tout y figure, si bien que nos modeleurs peuvent l’utiliser comme guide pour reconstruire ces décors.

Effets visuels spéciaux et images de synthèse avec le scanner laser 3D de FARO Chez LUMA Pictures Ajustement de l’éclairages de prise de vue du décor et aperçu avec le moteur de rendu Arnold (en haut à gauche)

Comment importez-vous les nuages de points directement dans votre logiciel de modelage ?

Nous utilisons Autodesk Maya et importons ce qui a été numérisé en utilisant un plugin appelé PartIO. C’est un plugin en open source développé par l’un de nos développeurs dans le cadre d’une collaboration entre Luma Pictures et Disney Animation. Nous pouvons ainsi utiliser les nuages de points comme référence et pouvons en obtenir le rendu directement en utilisant le moteur de rendu Arnold.

Vous venez de mentionner le rendu direct de scans. Incorporez-vous l’imagerie HDRI (ou Image à Large Plage Dynamique) pour améliorer le résultat ?

Nous plaçons le scanner laser Focus3D sur un trépied spécial et un système de fixation rapide. Une fois que le scanner 3D a fini son travail, nous le remplaçons par notre dispositif HDRI, puis réglons ce dernier sur le trépied pour être sur le même point nodal que le scanner. Vu que le 360 HDRI et la numérisation laser sont réalisées depuis le même point exact, nous pouvons projeter directement cette image sur le nuage de points.

Effets visuels spéciaux et images de synthèse avec le scanner laser 3D de FARO Chez LUMA Pictures

Rendu du nuage de points obtenu en utilisant PartIO, Maya et le moteur de rendu Arnold

Quel impact pensez-vous que la restitution directe de nuages de points va avoir sur l’avenir du secteur des effets spéciaux ?

Les studios de production sont toujours sous pression pour quitter au plus vite un décor ou un endroit précis et en rejoindre un autre. La numérisation 3D leur offre une manière de capturer le décor sous forme numérique et de le restituer sous n’importe quel angle et n’importe quelle résolution… Ils pourraient choisir de tourner à nouveau sur un écran bleu ou vert sans avoir besoin de voyager ou de reconstruire les décors.

Effets visuels spéciaux et images de synthèse avec le scanner laser 3D de FARO Chez LUMA Pictures Nuage de points composé de 5 scans et totalisation 140 millions de points. Rendu à une résolution de 1280x720px, 10-12 minutes par cadre

Aujourd’hui, pour recréer un décor, vous auriez besoin d’une équipe d’artistes pour le modeler, le texturer, le nuancer et l’éclairer. A l’avenir, la technologie de numérisation pourrait progresser au point que non seulement la géométrie haute résolution sera capturée, mais elle pourrait également capturer toutes les propriétés des surfaces et les informations d’éclairage accompagnant cette scène.

Comme la plupart des effets spéciaux commencent d’une manière ou d’une autre avec des données du monde réel et que les techniques de capture et de gestion des informations du monde réel s’améliorent, les effets spéciaux s’amélioreront également. Les technologies telles que le Focus3D ouvrent la voie, tout comme la numérisation laser, et elles nous promettent un avenir passionnant.

Téléchargez la brochure du scanner laser 3D FARO Focus3D

A lire aussi sur le blog :

ILM utilise la technologie de numérisation laser pour donner vie à Hulk dans The Avengers

L’Odyssée de Pi : le scanner laser 3D de FARO utilisé pour numériser le bateau de sauvetage et le radeau

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.



Blog

Toute l'actualité et les tendances de la métrologie industrielle et de la documentation 3D en français
Suivez-nous sur :

S’abonner au blog

Archives

Autres blogs FARO